Est-ce que Dieu te rend heureux ? Pas nécessairement

« Nous confondons le confort et le bonheur. Et maintenant, nous jouissons de tant de confort que nous en sommes devenus misérables. »

Parfois, j’entends de gentilles petites personnes dire des petites choses naïves comme : « Oh, si tu fais simplement la volonté de Dieu, tu seras si heeeeeeeeeeureux ! »

Je me dis : « Voilà quelqu’un qui n’a jamais essayé de faire la volonté de Dieu. »

Ce n’est pas que nous devions chercher à souffrir. Nous devons rechercher la volonté de Dieu. Mais ça va compliquer nos vies, ça c’est sûr. Lis le témoignage de Paul dans 2 Corinthiens 11:22-29 pour voir si « heureux dans la volonté de Dieu » signifie une petite vie facile et agréable.

« J’estime d’ailleurs qu’il n’y a aucune commune mesure entre les souffrances de la vie présente et la gloire qui va se révéler en nous. » (Romains 8:18).

Obéir à Dieu compliquera ta vie. Oui, tu seras heureux parce que tu Lui obéis dans la foi, mais il n’y a rien de simple là-dedans. Mais sa volonté le vaut largement. C’est là que se cache la richesse, quand tu Le sers de tout ton cœur.

Une vie facile est rarement une vie réellement heureuse. Nous sommes fait pour l’arène, pas pour le canapé.

J’aime (et je crains) cette citation de Dean Karnazes, un coureur de fond : « La culture occidentale retarde un peu à présent. Nous pensons que, si nous bénéficions de tout le confort qui est disponible, nous serons heureux. Nous confondons le confort et le bonheur. Et maintenant, nous jouissons de tant de confort que nous en sommes devenus misérables. Il n’y a pas de lutte dans nos vies. Aucun sens de l’aventure .

« Nous montons dans une voiture, nous montons dans un ascenseur, tout est facile. Ce que j’ai découvert, c’est que je ne suis jamais plus vivant que lorsque je repousse mes limites, quand j’ai mal, quand je lutte pour accomplir quelque chose de grand et je pense que, dans cette lutte, il y a quelque chose de magique. » Dean Karnazes, coureur de fond, dans Outside Magazine.

Les coureurs luttent et souffrent pour gagner un trophée terrestre mais nous, nous essayons de remporter quelque chose de bien plus satisfaisant et de bien plus durable que cela. Continue reading