C’est ce que tu vois qui fait toute la différence dans ta vie.

www.microsoftoffice.com

Comme je quittais mon appartement pour aller au centre ville, à 5 minutes, j’ai vu les gyrophares de  plusieurs voitures de secours sur le pont, au-dessus de la voie ferrée. Le trafic était arrêté. « Je me demande ce qui se passe. »

Le bus n° 317 était arrêté sur le pont et la police essayait de rétablir la circulation en redirigeant les voitures. Devant le bus se trouvait un homme, allongé sur la route. Je suppose qu’il était vivant, mais il ne remuait pas beaucoup.

Je suppose qu’il avait été renversé par le bus, ou bien percuté alors qu’il était à moto. Honnêtement, j’avais peur qu’il soit mort ou mourant et j’ai prié alors que je marchais sur le trottoir, continuant vers la ville. Plusieurs policiers se pressaient autour de lui, attendant l’ambulance qui s’est faufilée à travers l’embouteillage, quelques minutes plus tard.

Juste après avoir traversé le pont, je suis passé près d’un restaurant. Des clients heureux mangeaient et buvaient dans la véranda. Le contraste m’a frappé : moins de 50 mètres plus loin, il y avait un homme qui était peut-être en train de mourir. Mais ici, la vie et la joie continuaient comme si de rien n’était. Continue reading